Confinement et Jardinage: tailler à l’extérieur pour se forger de l’intérieur

En cette péri­ode de con­fine­ment, j’en prof­ite pour vous partager une pen­sée, un pra­tique… ou plutôt un mélange des deux. Dans le jardin, j’aime couper… J’aime tailler ce qui est mort, ce qui peine à pouss­er et qui va mourir, pour don­ner une forme à la plante, la soulager de la pesan­teur et la rééquili­br­er, pour con­serv­er intact les chemins, pour favoris­er les fruits, les fleurs, etc. C’est un peu comme un moment de médi­ta­tion où on oublie tout, où l’on oublie soi-même surtout ! Il faut être atten­tif, obser­va­teur, pré­cis dans son geste.

Lire la suite